Accueil
 
Ce site n'est plus mis systématiquement à jour depuis janvier 2020. Pour voir les informations les plus récentes sur les additions en Suisse, nous vous recommandons les sites Faits et Chiffres et le Système de monitorage suisse des Addictions et des Maladies non transmissibles (MonAM).
Amphétamines, Ecstasy et stimulants similaires
» Prévalence

Comparaisons avec les pays voisins

Situation actuelle

À l'instar de la situation en Suisse, l'usage de drogues stimulantes en Europe est en général associé au milieu festif et concerne majoritairement les jeunes adultes. Cependant, la prévalence de l'usage de stimulants semble varier entre différents pays. L'analyse d'échantillons d'eaux usées prélevés dans certaines grandes villes d'Europe a par ailleurs révélé des concentrations en amphétamines relativement élevées dans certaines villes du nord et de l'est de l'Europe (OEDT, 2019). Dans les pays où les taux de prévalence sons élevés, on commence à observer que la MDMA n'est plus seulement consommée dans les boîtes de nuit, mais également dans des bars et dans le cadre de fêtes privées (OEDT, 2019).

Selon les derniers relevés disponibles, on constate que la situation en Suisse est comparable à celle des pays nous entourant. Les prévalences d'usage d'amphétamines et d'usage d'ecstasy au cours des 12 derniers mois dans la population âgée entre 15 et 64 ans atteignait au maximum 1% pour l'Autriche, l'Allemagne, la France et l'Italie (Tableau). Avec 0.7% et 1.0% des personnes âgées entre 15 et 64 ans ayant fait usage respectivement d'ecstasy en 2016 et de speed/autres amphétamines en 2015 au cours des 12 derniers mois, la Suisse se situe ainsi dans la moyenne des pays voisins.

Evolution et tendances

Au niveau européen, l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) indique que parmi les jeunes et jeunes adultes (15 à 34 ans), l'usage récent d'amphétamines (au cours des 12 derniers mois) est relativement stable depuis 2000 dans la plupart des pays. En ce qui concerne l'ecstasy, les résultats vont dans le sens d'une situation stable ou d'une hausse de l'usage chez les jeunes adultes (OEDT, 2019). Des tendences similaires s'observent aussi pour la Suisse et les pays limitrophes (Tableau).

top

 

www.substitution.ch