Accueil
 
Cannabis
» Caractéristiques du marché et régulations

Modes d'acquisition

SourcesHealth Behaviour in School-aged Children (HBSC) (2018) et l'étude d'Annaheim & Gmel (2009), réalisée dans le cadre du Montoring Cannabis en Suisse.

Dans le cadre de l'étude HBSC les modes d'acquisition de cannabis illégal des élèves en ayant fait usage au moins une fois au cours des 30 derniers jours ont été analysés chez les 15 ans (Delgrande Jordan et al., 2019). Les personnes connues, c'est-à-dire les amis et amies, les parents ou les frères et sœurs constituent la source centrale d'approvisionnement pour ces élèves. Ainsi, plus de huit jeunes usagers de 15 ans sur dix se sont procurés du cannabis de cette manière.

Par ailleurs, des analyses complémentaires sur la base des données HBSC 2014 sur différentes catégories d'usagers ont montré que les usagers actuels réguliers de cannabis (c'est-à-dire les élèves ayant pris du cannabis au moins six jours pendant les 30 jours précédant l'enquête) étaient proportionnellement plus nombreux à se procurer du cannabis auprès d'inconnus que les usagers actuels sporadiques (c'est-à-dire les élèves ayant pris du cannabis cinq jours au maximum pendant les 30 jours précédant l'enquête).

Dans le cadre d'une étude de Annaheim & Gmel (2009), les sources d'approvisionnement utilisées par les adolescents et jeunes adultes pour se procurer du cannabis ont été analysées en comparant les deux vagues d'enquête du monitoring cannabis.

En 2007, la majorité des consommateurs actuels (57.7%), c'est-à-dire avec un usage au cours des six mois précédant l'enquête, ont obtenu leur cannabis par des amis sans devoir le payer (Figure). Environ un tiers (33.6%) l'ont acheté auprès d'amis, 5.8% ont déclaré l'avoir acheté dans un magasin de chanvre et un peu plus du double l'ont acheté dans la rue, ou auprès d'un dealer (13.0%). Par ailleurs, 8.7% ont indiqué avoir recouru à leur propre culture.

En comparant les résultats de 2007 avec ceux de 2004, on observe en particulier que l'accès par des sources privées (amis, propre culture) ou directement dans la rue a augmenté. En revanche, l'approvisionnement auprès de magasins de chanvre a sensiblement diminué. Cela peut être justifié par la fermeture progressive des magasins de chanvre suite à l'introduction d'une politique plus restrictive en matière de cannabis à la fin des années 1990 (cf. Leimlehner, 2004).

top

 

www.substitution.ch