Accueil
 
Ce site n'est plus mis systématiquement à jour depuis janvier 2020. Pour voir les informations les plus récentes sur les additions en Suisse, nous vous recommandons les sites Faits et Chiffres et le Système de monitorage suisse des Addictions et des Maladies non transmissibles (MonAM).
Opioïdes
» Prévalence

Comparaisons avec les pays voisins

Situation actuelle

Dans l'Union européenne, la prévalence à 12 mois de l'usage problématique d'opioïdes parmi les personnes de 15 à 64 ans a été estimée à 0.4% (OEDT, 2019). Il est difficile de comparer les prévalences entre les pays car les données détaillées ne sont pas disponibles. En 2017, la part de l'usage problématique d'opioïdes en France, en Italie et en Autriche était estimée à plus de 0.5%. Pour l'Allemagne, elle se situe entre 0% et 0.25%. En Suisse, selon les chiffres de l'enquête CoRolAR 2016, presque personne parmi les personnes de 15 à 64 ans interrogées n'avait mentionné avoir consommé de l'héroïne au cours des 12 mois ayant précédé l'enquête. Comme ces estimations proviennent de sources de données différent, elles ne sont donc pas directement comparables et doivent être interprétés avec prudence.

Evolution et tendances

Au niveau européen, l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) indique que si l'Europe a connu plusieurs vagues d'usage d'héroïne lors des quarante dernières années, la tendance semble aller vers une diminution du nombre de nouveaux usagers (OEDT, 2019).

Concernant les tendances en Suisse et dans les pays limitrophes auprès des personnes âgées de moins de 45 ans, on constate une stabilité comparable concernant la prévalence à vie entre les pays. En effet, parmi les personnes âgées de 18 à 39 ans, la prévalence à vie d'usage d'opiacés est restée stable en Allemagne, se situant en dessous de 2.0% depuis 1997. En France, chez les 18-44 ans, la prévalence à vie se situait également en dessous de 2.0% depuis 2000 (voir figure ci-dessous: ESS, ESA et Baromètre Santé - Prévalence à vie de l'usage d'héroïne chez les moins de 40 ans (France: moins de 45 ans)). En Suisse, selon les données de l'ESS, la prévalence à vie d'usage d'héroïne chez les 15-39 ans n'a jamais dépassé les 1.0% depuis 1997. Il semble qu'il n'existe pas de données concernant la prévalence à vie d'usage d'héroïne parmi les tranches d'âges similaires à celles présentées ci-dessus pour l'Autriche et l'Italie.

ESS, ESA et Baromètre Santé - Prévalence à vie de l'usage d'héroïne chez personnes âgées de moins de 40 ans (France: moins de 45 ans)

Notes:ESS: Enquête suisse sur la santé; ESA: Epidemiologischer Suchtsurvey (Allemagne)
Groupes d'âge concernés: Suisse: 15-39 ans; Allemagne: 18-39 ans; France: 18-44 ans.
Source:Kraus, Pabst et al. (2014), p. 4; Notari, Le Mével et al. (2014), p. 271; Baromètre Santé 2000, 2005, 2010, 2014

Pour conclure, selon les données à disposition, on constate que concernant l'usage d'opioïdes les pays voisins connaissent une situation stable et comparable à celle de la Suisse, que cela soit au niveau de la population générale ou concernant la population des jeunes et jeunes adultes. Rappelons cependant que les résultats provenant d'enquêtes nationales dont la méthodologie peut varier doivent être interprétés avec prudence.

top

 

www.substitution.ch