Accueil
 
Ce site n'est plus mis systématiquement à jour depuis janvier 2020. Pour voir les informations les plus récentes sur les additions en Suisse, nous vous recommandons les sites Faits et Chiffres et le Système de monitorage suisse des Addictions et des Maladies non transmissibles (MonAM).
Autres substances
» Prévalence

Substances volatiles

SourcesEnquête CoRolAR (2012): question ouverte sur la consommation de drogues autres que opioïdes, héroïne et cannabis. Etude ESPAD (2003, 2007) pour l'évolution de la consommation chez les jeunes.

L'enquête CoRolAR de 2012, qui s'adresse à la population générale dès l'âge de 15 ans, ne révèle quasiment aucun cas de consommation de substances volatiles (valeur en dessous de 0.1%, voir rapport (page 70)). Selon les résultats de l'étude ESPAD de 2007, la proportion d'élèves de 15 ans qui affirmaient avoir fait usage au moins une fois au cours de leur vie de substances volatiles était plus élevée qu'en 2003 (voir tableau ci-dessous: ESPAD - Prévalence à vie de consommation de substances volatiles chez les jeunes de 15 ans, par sexe (2003-2007)). En 2007, 7.0% d'entre eux indiquaient avoir déjà expérimenté au moins une fois dans leur vie une substance volatile, alors qu'ils étaient 5.5% en 2003.

ESPAD - Prévalence à vie de consommation de substances volatiles chez les jeunes de 15 ans, par sexe (2003-2007)

20032007
%%
Produit à sniffer/inhaler
(colle, aérosols)
pour "planer"
hommes6.57.6
femmes4.56.3
Total5.57.0
Source:propres calculs sur la base des données ESPAD 2003 et 2007
top

 

www.substitution.ch