Accueil
 
Tabac
» Incidence

Entrée en consommation régulière

Plus d'un quart (26.5%) de la population en Suisse a fumé de manière quotidienne avant l'âge de 20 ans (voir ci-dessous figure CoRolAR - Part de personnes étant entrées en consommation quotidienne respectivement avant l'âge de 15 ans, de 18 ans, et de 20 ans, au total et par âge (2016)). En ne considérant que les fumeurs/ses quotidiens/nes, cette part atteignait 65.2% (Tableau).

Au total, 17.2% des jeunes âgés entre 18 et 19 ans rapportaient avoir fumé quotidiennement avant d'avoir atteint les 18 ans. Le groupe d'âge des 20-24 ans était celui ayant les proportions les plus élevées de personnes ayant fumé quotidiennement avant l'âge de 18 ans (20.4%). Des différences entre hommes et femmes s'observent puisque les tendances et différences décrites semblent être amplifiées chez les hommes (Tableau) et légèrement atténuées chez les femmes (Tableau).

CoRolAR - Part de personnes étant entrées en consommation quotidienne respectivement avant l'âge de 15 ans, de 18 ans, et de 20 ans, au total et par âge (2016)

Source:Gmel, Kuendig et al. (2017)

Pour compléter cette analyse en considérant de potentiels changements dans le temps, l'âge moyen d'entrée en consommation quotidienne peut être calculé pour les différents groupes d'âges. Toutefois, ces estimations ne doivent pas être considérées dans une perspective de comparaison entre groupes d'âge, puisque les calculs de moyenne d'âge sont influencées par le fait qu'une personne de 17 ans ne peut pas avoir commencé à fumer quotidiennement à 19 ans, d'où un âge moyen calculé « logiquement » inférieur.

En considérant l'âge moyen d'entrée en consommation quotidienne dans les différents groupes d'âge considérés, sur la période 2011-2016, malgré des petites variations, aucune tendance à la hausse de l'âge moyen s'esquisse chez les 15-17 et 18-19 ans (voir figure ci-dessous: CoRolAR - Age moyen d'entrée en consommation quotidienne, par âge (parmi l'ensemble des fumeurs/ses et ex-fumeurs/ses; 2011-2016)). En ce qui concerne les autres groupes d'âge, on ne constate pas de tendance claire d'évolution non plus. Le relativement faible nombre de répondants (notamment pour les groupes d'âge 15-17 ans et 18-19 ans) et/ou la grande variabilité des âges considérés (notamment pour le groupe d'âge 30-64 ans) impliquent toutefois d'interpréter avec précaution ces estimations et leur évolution à travers le temps.

Les données récoltées dans le cadre de l'ESS depuis 1992 soulignent, parmi les fumeurs actuels, une tendance globale à l'abaissement de l'âge d'entrée en consommation régulière pour une majorité des groupes d'âge (Tableau).

Quant aux données ESPAD de 2007, elles situent l'âge moyen d'entrée en consommation journalière des fumeurs journaliers âgés de 15 ans à 14.0 ans (écart-type: 1.2). Ces données ne montrent pas de différence marquée entre les hommes et les femmes (Tableau).

CoRolAR - Age moyen d'entrée en consommation quotidienne, par âge (parmi l'ensemble des fumeurs/ses et ex-fumeurs/ses; 2011- 2016)

Source:Gmel, Kuendig et al. (2017)
top

 

www.substitution.ch