Accueil
 
Tabac
» Prévalence

Comparaisons avec les pays voisins

Situation actuelle

Sur la base des données disponibles dans le cadre d'une enquête Eurobaromètre conduite en 2017 (Eurobarometer, 2017), l'étendue du tabagisme dans les pays voisins, et notamment en Allemagne, en Autriche et en Italie, apparaît relativement comparable aux chiffres de l'enquête CoRolAR 2016. Selon l'Eurobaromètre, qui considère également les 15 ans et plus, 25% de la population allemande, 28% de la population autrichienne et 24% de la population italienne se définissaient comme fumeurs/ses actuels/les (Figure). La France, avec 36% de fumeurs/ses, se démarquait quelque peu des autres pays voisins. Selon l'enquête CoRolAR 2016, la part de fumeurs/ses atteignait 25.3% en Suisse (Gmel et al., 2017). Selon ces mêmes enquêtes, la part d'ex-fumeurs/ses atteignait 21% en Allemagne et 22% en France, 19% en Autriche et 14% en Italie, pour respectivement 23.6% en Suisse.

Les données de l'enquête HBSC permettent quant à elles une comparaison de l'étendue du tabagisme avec nos voisins chez les adolescent-e-s. En 2014, alors qu'en Suisse 37% des 15 ans avaient déjà fumé au moins une fois, cette proportion atteignait 40% en Autriche, 48% en France, 46% en Italie et 35% en Allemagne (Figure) (Inchley, Currie et al., 2016). La part de jeunes de 15 ans fumant quotidiennement atteignait respectivement 13% en Italie, 11% en France, 10% en Autriche et en Allemagne et 6% en Suisse.

Evolution et tendances

En 2006, une précédente enquête Eurobaromètre (Eurobaromètre, 2007) révélait des prévalences de tabagisme rapporté dépassant les 30% dans l'ensemble des pays considérés (33% en France, 31% en Italie ainsi qu'en Autriche et 30% en Allemagne); la part de fumeurs/ses en Suisse à la même époque était de 29% selon les estimations du Monitorage sur le tabac Suisse (TMS) (population âgée entre 14 et 65 ans). Même si les prévalences ont reculé dans tous les pays voisins depuis 2006 à l'exception de la France, il semble qu'elles se sont plutôt stabilisées ces dernières années. Elles semblent cependant même avoir de nouveau progressé tout récemment (2014: Allemagne 27%, France 32%, Autriche 26%, Italie 21%, Suisse 24.9%; 2016: Suisse 25.3%; 2017: Allemagne 25%, France 36%, Autriche 28%, Italie 24% ) (Eurobarometer, 2017, Eurobaromètre, 2015, Gmel et al., 2017, Gmel et al., 2015).

top

 

www.substitution.ch