Accueil
 
Opioïdes
» Mortalité
SourcesStatistique des causes de décès (OFS) pour la Suisse; Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) au niveau européen.

Au cours des 20 dernières années, les données de la Statistique des causes de décès (voir tableau ci-dessous: OFS - Nombre de décès liés à la drogue, par âge (1995-2015)) montrent d'abord une baisse de deux tiers du nombre de décès liés à l'usage de stupéfiants (1995: 376 cas, 2010: 137 cas). Depuis, le nombre est resté relativement stable (2015: 132 cas). En outre, le nombre de décès est plus élevé chez les hommes (Tableau) que celui chez les femmes (Tableau).

Bien que ce recensement ne permette pas de distinguer les substances ayant entraîné le décès, on peut estimer qu'une proportion importante peut être attribuée aux overdoses d'héroïne. Il faut également préciser que ces chiffres s'intéressent aux causes directes de mortalité. Ainsi, ils ne prennent pas ou peu en considération les décès dus à une dégradation progressive de l'état de santé liée à un usage d'opioïdes de longue durée.

OFS - Nombre de décès liés à la drogue, par âge (1995-2015)

Âge
0-1415-1920-2425-2930-3435-3940-4445-4950-5455-5960-6465-6970-7475+Total
1995.1984102100351275334.2376
1996.12698076461412.261.2320
1997.1338626336237421222255
1998194147503521116231..227
1999.833444439258232.23213
20001630474633301246.124222
2001.623405643281253131.221
2002.3193852362417753334214
2003.6143042463117231325202
2004.81332334628211224218210
2005.8252841534226525213241
2006.911173340301811512.3180
2007.21618313841159651.1183
200817132726433021993333198
2009131517163637162041311171
2010.4815182217211673.33137
2011.2510152021241243243125
2012.396171521161085245121
2013.4881012251917113414126
2014.13991626242681425134
2015.1661217212616105723132
Notes:Décès selon CIM 10, enregistrés par l'OFS, codes F11/F12/F14/F15/F16/F19 (troubles mentaux et du comportement liés à l'utilisation d'opiacés/de dérivés du cannabis/de cocaïne/ d'autres stimulants/d'hallucinogènes/de drogues multiples et d'autres substances psycho-actives), X42 (intoxication accidentelle par des narcotiques et psychodisleptiques [hallucinogènes] et exposition à ces produits, non classés ailleurs), X62 (auto-intoxication par des narcotiques et psychodisleptiques [hallucinogènes] et exposition à ces produits, non classés ailleurs) et Y12 (intoxication par des narcotiques et psychodisleptiques [hallucinogènes] et exposition à ces produits, non classés ailleurs, intention non déterminée).
Source:Communication de l'Office fédéral de la statistique (OFS: Statistique des causes de décès).

Il faut également préciser que l'Office fédéral de la police a tenu entre 1975 et 2008 une statistique de la mortalité liée à la drogue (cas où la police était intervenue). Cette statistique a été abandonnée en raison de lacunes grandissantes dans la récolte des données.

Des informations détaillées sur les dommages corporels causés lors d'accidents de la route se produisant sous l'influence des drogues (y compris les opioïdes) se trouvent dans le chapitre "risques".

L'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) fournit des données quant à la part de décès impliquant l'usage d'opioïdes. Selon les dernières données disponibles, la présence d'opiacés est constatée dans 75% des décès liés à la drogue en Europe (OEDT, 2014).

Il est toutefois à remarquer que, dans bon nombre de cas, d'autres substances ont été prises en plus de l'héroïne. Une part conséquente des décès liés à la drogue s'inscrit donc dans le cadre d'un comportement de polytoxicomanie.

top

 

www.substitution.ch